La Planète Des Singes – Suprématie: une conclusion en apothéose

Date de sortie: 2 août 2017
De: Matt Reeves
Avec: Andy Serkis, Woody Harrelson, Judy Greer …
Genres: Science fiction, Action, Aventure

Au cinéma le 2 août

Synopsis:

Dans ce volet final de la trilogie, César, à la tête des Singes, doit défendre les siens contre une armée humaine prônant leur destruction. L’issue du combat déterminera non seulement le destin de chaque espèce, mais aussi l’avenir de la planète.

Critique: La Planète Des Singes – Suprématie

Note: 10/10

Matt Reeves revient en force avec War for the Planet of the Apes dernier film de la trilogie engendrée par Rupert Wyatt. Une fois encore nous avons le droit à un casting de choc. On y retrouve Andy Serkis, Woody Harrelson, Terry Notary, Karin Konoval, Steve Zahn ou encore Amiah Miller.

Dans ce troisième film, César devra faire face au redoutable Colonel et son armée. Il devra faire ainsi des choix cruciaux pour l’avenir de son peuple. Dans le rôle de César nous retrouvons Andy Serkis, maître incontestable de la Motion-Capture, ici il nous livrera une de ses plus belles performances. Le Colonel est incarné par Woody Harrelson, ce militaire impitoyable lui correspond parfaitement. Nous serons également ravis de retrouver Maurice (Karin Konoval), Rocket (Terry Notary), et Luca (Adam Adamthwaite), qui accompagnent César dans sa chasse. Bad Ape qui est incarné par Steve Zahn, saura un peu la touche humoristique du film. La jeune actrice Amiah Miller saura s’imposer face à cette troupe d’acteurs. Enfin, le reste du casting saura également nous captiver avec le charisme donné à leurs personnages.

Côté mise en scène, le réalisateur nous embarque dans une vraie chasse à l’homme. Ce dernier film est également un constat sur notre société et ce qu’elle peut engendrer. Matt Reeves suit la continuité de ce qui a été fait et termine cette trilogie en apothéose. Les 2h20 de film passent assez vite, on resterait bien avec César et ses compagnons pour continuer l’aventure.  Une fois encore Matt Reeves et ces équipes nous bluffent avec des décors et des effets spéciaux incroyables. Enfin la musique est assez présente et nous plonge totalement dans cette lutte finale.

Avec ce dernier film, le réalisateur Matt Reeves clos brillamment cette trilogie où il réussi à maintenir le spectateur avec efficacité. De plus, le casting est excellent et Andy Serkis nous prouve qu’il est le maître de la Motion Capture. La Planète Des Singes – Suprématie est une véritable claque riche en émotions et frappe un bon coup dans le milieu des blockbusters.

Bande-annonce:

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *