KFC en France

KFC en France

Il existe tellement d’enseignes de restauration rapide sur le territoire français, qu’il est parfois difficile d’imaginer que cela n’a pas toujours existé. Et pourtant, il suffit de remonter 20 ans en arrière pour faire face à la réalité : les restaurants de fast-food ont grandi à une vitesse folle.

Dans cette course, KFC n’est pas en reste et a pris également sa part dans le développement des établissements de restauration rapide. Comme bon nombre des chaînes alors installées, KFC nous vient des États-Unis. Voici l’historique de l’arrivée de KFC sur le sol français.

kfc logo colonel sanders

L’histoire de KFC

Avant toute chose, savez-vous ce que signifient les trois lettres KFC qui forment le logo de l’enseigne ? Il s’agit d’un acronyme dont les initiales correspondent à l’expression « Kentucky Fried Chicken », littéralement « Poulet frit du Kentucky ». Pourquoi ce nom ? Tout simplement parce que l’inventeur de la marque a commencé à servir son poulet frit… au Kentucky.

L’enseigne KFC est née de l’imagination du Colonel Sanders. Vous connaissez certainement le personnage, car c’est son image qui est encore utilisée dans le cadre de la communication et du marketing de l’enseigne. Son visage fait partie du logo de la marque, et c’est un sosie amélioré du Colonel qui prend part aux publicités pour la télévision.

Après un début de carrière culinaire tardif (le Colonel Sanders commence à servir son poulet à l’âge de 40 ans), il vouera le reste de sa vie à sa chaîne de restauration jusqu’à sa disparition en 1980, à l’âge de 90 ans.

restaurant kfc paris

L’implantation en France

Forte d’une popularité qui ne cesse de grandir, l’enseigne KFC ne tarde pas à s’étendre au-delà des frontières américaines. Ainsi, en France, le premier établissement ouvre ses portes en 1991 à Villiers-en-Bière. C’est le début d’une épopée qui ne fait que commencer. Dès les premières années, l’accueil par la clientèle est chaleureux.

À la fin des années 1990, 10 restaurants sont déjà actifs en France, tandis que l’entreprise internationale Yum! devient propriétaire de la chaîne de restauration. C’est le cas aujourd’hui encore.

Au cours de la décennie suivante, le visage du Colonel Sanders continue de s’afficher de plus en plus, notamment en Île-de-France, où de plus en plus d’établissements font leur apparition. Mais le reste de l’hexagone n’est pas oublié, avec par exemple la première franchise bretonne ouverte en 2008 à Brest. On compte ainsi plus de 120 restaurants KFC en 2010 sur le territoire français.

L’expansion de KFC sur le territoire

Le géant du poulet ne s’arrête pas là et compte bien concurrencer les autres enseignes de restauration rapide. Ainsi, en 2019, on dénombre pas moins de 262 restaurants KFC en France, une poussée qui s’explique notamment par l’engouement généré par la marque.

En choisissant de travailler exclusivement avec des producteurs de poulet européens, KFC garantit une viande de qualité et dont le suivi peut être assuré à tout moment. C’est là l’une des forces de l’enseigne.

Et comme ce n’est jamais assez, KFC annonce fièrement et en toute honnêteté son intention de continuer son progrès, avec pour objectif un total de 500 restaurants ouverts d’ici 2025.

Laisser un commentaire

Fermer le menu