Ad Astra: Une épopée spatiale unique et touchante.

Ad Astra: Une épopée spatiale unique et touchante

Synopsis:

L’astronaute Roy McBride s’aventure jusqu’aux confins du système solaire à la recherche de son père disparu et pour résoudre un mystère qui menace la survie de notre planète. Lors de son voyage, il sera confronté à des révélations mettant en cause la nature même de l’existence humaine, et notre place dans l’univers.

Critique Ad Astra:

Note

Il y trois ans James Gray nous livrait The Lost City of Z, après cette aventure digne d’Indiana Jones le réalisateur revient cette année avec son premier film de science-fiction Ad Astra. En tête d’affiche nous retrouvons Brad Pitt accompagné notamment par Liv Tyler, Donald Sutherland, Ruth Negga ou encore Tommy Lee Jones.

Roy McBride fils du célèbre astronaute disparu H. Clifford McBride, a suivi les traces de son père. Il va découvrir que la société pour laquelle il travaille lui cache la vérité sur la conquête de notre univers… Dans le rôle de Roy McBride, nous retrouvons un Brad Pitt meurtri devant faire face à une vérité dure à accepter. L’acteur réussit à nous éblouir tout au long du film et à porter cette aventure à quasiment lui seul. Les personnages secondaires sont là pour donner une dimension plus humaine au récit.

Côté mise en scène, James Gray et son équipe nous embarquent dans un voyage spatiale unique et sensationnel. De plus, l’histoire se passe dans un futur assez proche donc on peut s’imaginer que cette conquête spatiale n’est pas si loin d’arriver. Avec ce film, James Gray nous donne sa propre vision du film de science-fiction avec un côté tout aussi réaliste tels qu’ont su imposer Interstellar et Seul Sur Mars. Enfin, la BO composée par Max Richter réussi à nous envoûter dans cette aventure.

Avec ce nouveau film, James Gray nous embarque dans un voyage initiatique, oppressant et avant tout humain. Le casting est parfait et Brad Pitt y est saisissant. Ad Astra saura nous transporter au cœur d’une épopée spatiale unique et touchante.

Bande-annonce: