Strangers: Prey at Night: un délicieux mélange entre série B et hommages aux films du genre

Date de sortie: 18 avril 2018
De: Johannes Roberts
Avec: Christina Hendricks, Martin Henderson, Bailee Madison…
Genres: Epouvante-horreur
Durée: 1h25min

Synopsis:

Interdit aux moins de 12 ans
Une famille s’arrête pour la nuit dans un parc de mobile home isolé qui semble complètement désert. Une jeune femme étrange frappe à leur porte…. C’est le début d’une terrible nuit d’horreur : pris pour cible et poursuivis sans relâche par trois tueurs masqués, chacun devra lutter pour sauver sa peau dans un jeu de cache-cache impitoyable.

Critique Strangers: Prey at Night:

Note: 6.5/10

Le réalisateur Johannes Roberts revient cette année avec son nouveau film The Strangers: Prey at Night. Pour ce nouveau film, le réalisateur de The Door, s’offre un joli casting. On y retrouve Christina Hendricks, Bailee Madison, Lewis Pullman, Martin Henderson, Emma Bellomy ou encore Damian Maffei.

Suite à son échec scolaire Kinsey va devoir changé d’établissement, elle va être accompagnée par ses parents et son frère Luke. Leur trajet va les mener dans un camping géré par des membres de leur famille. Mais à leur arrivée rien ne va se passer comme prévu… Les acteurs nous livrent des performances plutôt bonnes. Par moments certaines scènes seront surjouées, ce qui nous rappellera forcément les vieux films du genre. Bailee Madison et Lewis Pullman, qui incarnent respectivement Kinsey et Luke, sont les bonnes découvertes de ce film et leur complicité se ressent parfaitement à l’écran.

Côté mise en scène, nous sommes plongés dans un slasher digne des années 80. Le film ne fait pas dans la demie-mesure avec ces scènes d’action plutôt violentes où le sang coule à flots. De plus, la bande-son colle parfaitement avec le film ce qui renforce le côté pop-corn movie et lui donne également un côté fun. Les 1h25 du film passent assez vite et se suffisent à elle-même pour nous divertir. Même si celui-ci ne révolutionne pas le genre, on se prendra facilement au jeu grâce à la tension omniprésente.

Avec ce nouveau film, le réalisateur Johannes Roberts nous embarque dans un film assez violent sur fond de musique des 80’s savamment dosé. Le casting est correct et nous plonge bien dans l’ambiance. The Strangers: Prey at Night est un délicieux mélange entre série B et hommages aux grands films du genre.

Bande-annonce:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *