Critique Pacific Rim Uprising

Date de sortie: 21 mars 2018
De: Steven S. DeKnight
Avec: John Boyega, Scott Eastwood, Jing Tian ..
Genres: Aventure, Science fiction
Nationalité: Américain
Durée: 1h 51min

Synopsis:

Le conflit planétaire qui oppose les Kaiju, créatures extraterrestres, aux Jaegers, robots géants pilotés par des humains, n’était que la première vague d’une attaque massive contre l’Humanité.
Jake Pentecost, un jeune pilote de Jaeger prometteur dont le célèbre père a sacrifié sa vie pour sauver l’Humanité des monstrueux Kaiju a depuis abandonné son entraînement et s’est retrouvé pris dans l’engrenage du milieu criminel.
Mais lorsqu’une menace, encore plus irrésistible que la précédente, se répand dans les villes et met le monde à feu et à sang, Jake obtient une dernière chance de perpétuer la légende de son père aux côtés de sa sœur, Mako Mori – qui guide une courageuse génération de pilotes ayant grandi dans l’ombre de la guerre. Alors qu’ils sont en quête de justice pour leurs camarades tombés au combat, leur unique espoir est de s’allier dans un soulèvement général contre la menace des Kaiju. Jake est rejoint par son rival, le talentueux pilote Lambert et par Amara, une hackeuse de Jaeger âgée de 15 ans, les héros du Corps de Défense du Pan Pacific devenant la seule famille qui lui reste.
S’alliant pour devenir la plus grande force de défense que la Terre n’ait jamais connue, ils vont paver un chemin vers une extraordinaire nouvelle aventure.

Critique Pacific Rim Uprising

Note: 8/10

Le scénariste Steven S. DeKnight (Buffy Contre Les Vampires), reprend les rênes de Pacific Rim avec le second volet, Pacific Rim Uprising. Pour cette suite, le scénariste/réalisateur s’offre un casting de choc. On y retrouve John Boyega, Scott Eastwood, Tian Jing, Rinko Kikuchi, Cailee Spaeny, Charlie Day ou encore Burn Gorman.

Quelques années après la fermeture de la brèche, Jake Pentecost fils de Stacker Pentecost se voit obligé de réintégrer l’armée car une nouvelle menace Kaiju se prépare. Dans le rôle de Jake Pentecost nous retrouvons John Boyega, il nous dévoile une nouvelle facette de son jeu d’acteur avec ce personnage mature et légèrement comique. Scott Eastwood qui Nate Lambert, complète parfaitement John Boyega, avec qui il formera un duo un peu explosif. Nous découvrirons la jeune Cailee Spaeny (Amara Namani), cette jeune actrice réussi à nous convaincre face à ces pairs. Le reste du casting est tout aussi bon, les jeunes acteurs  et leurs confrères adultes se complètent bien et sont tous dynamiques.

Côté mise en scène, on en prendra plein la vue sur un rythme énergique. Certes le film ne dépasse pas son prédécesseur mais réussi à nous maintenir en haleine. Le scénario se révèle être intéressant et nous réserve quelques surprises bien que certains points soient un peu prévisibles. L’ambiance post-Kaiju est bien amenée et nous plonge comme il faut dans cette nouvelle histoire. Une fois encore, les combats se révèlent être gigantesques et bien lisibles. Cette suite est un peu moins adulte et privilégie un côté plus adolescent. Enfin, la musique est un vrai régal et nous plongera totalement dans cette suite.

Avec ce premier film, Steven S. DeKnight nous offre une suite pleine de rebondissements sans aucun temps mort. Le casting est énergique et correspond parfaitement. Pacific Rim Uprising est une suite maîtrisée qui nous en mettra pleins la vue pour notre plus grand bonheur.

Bande-annonce: 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *