Exposition John Howe – Dessins Légendaires dès le 11 mai à la Galerie Arludik

John Howe – Dessins Légendaires

Exposition du 11 mai au 8 juillet à la Galerie Arludik

Etablissant un lien artistique et culturel avec les grands artistes illustrateurs du 19ème siècle, John Howe inscrit son œuvre de façon résolument contemporaine.

Les légendes qu’il fait naitre de la pointe de son crayon rayonnent en effet aussi bien dans les livres d’art que sur les écrans de cinéma.

L’artiste canadien connait une véritable révélation à l’âge de 19 ans, lors de sa rencontre avec la cathédrale de Strasbourg, durant son premier séjour en Europe. Ce gigantesque livre d’images en grès des Vosges, raconte John, lui a ouvert les yeux sur l’incroyable richesse de l’histoire et de la mythologie européenne. Nul doute que l’apparition presque « magique » de la cathédrale de style gothique inspirera les dessins et peintures que John Howe consacrera à des édifices légendaires, telle la Cité forteresse de Minas Thirhit, capitale du royaume du Gondor imaginée par JR Tolkien dans « Le Seigneur des Anneaux ».

John Howe devient justement un illustrateur majeur des œuvres de l’écrivain anglais, collaborant notamment avec le prestigieux éditeur HarperCollins. Il laisse libre court à sa passion des contes et légendes, nourrie par de nombreuses recherches, lectures, et séjours sur les lieux dont émanent ces récits. John marque ainsi de son empreinte artistique l’univers des mythologies féériques.

Le réalisateur Peter Jackson, admiratif de son travail, fera appel à John Howe pour réaliser les dessins et peintures préparatoires de sa trilogie du Seigneur des Anneaux, puis pour ceux de sa trilogie du Hobbit.

Au crayon et pinceau ou à la tablette graphique, il a créé plus de 7000 croquis et peintures, détaillant de nombreux personnages, créatures, costumes, armures, épées, ou encore cités et châteaux, et passera presque 8 ans en Nouvelle Zélande.

Les œuvres de John Howe sont publiées dans de nombreux ouvrages consacrés aux contes et légendes, et font l’objet d’expositions-rétrospectives, comme à La Bibliothèque Nationale de France en 2003, Tokyo en 2006 et La Baule en 2007.

Les expositions de John Howe en galerie d’art sont toutefois particulièrement rares et la galerie Arludik est fière de présenter une nouvelle exposition du 11 mai au 8 juillet. L’artiste y dévoilera une éblouissante série de dessins grands formats réalisés tout spécialement pour l’exposition, dont les thématiques  fantastiques sont issues de son imaginaire, ainsi que quelques  peintures originales jamais encore exposées.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *