La Grande Muraille: une fresque divertissante malgré ses imperfections

Date de sortie: 11 janvier 2017
De: Zhang Yimou
Avec: Matt Damon, Jing Tian, Pedro Pascal…
Genres: Aventure, Historique, Fantastique
Durée: 1h44min

Au cinéma le 11 janvier 2017

Synopsis:

Entre le courage et l’effroi, l’humanité et la monstruosité, il existe une frontière qui ne doit en aucun cas céder. William Garin, un mercenaire emprisonné dans les geôles de la Grande Muraille de Chine, découvre la fonction secrète de la plus colossale des merveilles du monde. L’édifice tremble sous les attaques incessantes de créatures monstrueuses, dont l’acharnement n’a d’égal que leur soif d’anéantir l’espèce humaine dans sa totalité. Il rejoint alors ses geôliers, une faction d’élite de l’armée chinoise, dans un ultime affrontement pour la survie de l’humanité. C’est en combattant cette force incommensurable qu’il trouvera sa véritable vocation : l’héroïsme.

Critique La Grande Muraille: note 6,5/10

Le réalisateur de La Cité Interdite (2006) ou encore Sacrifice Of War (2011), Zhang Yimou revient cette année avec un nouveau film, La Grande Muraille. Au casting, on y retrouve Matt Damon, Pedro Pascal (Game Of Thrones, Narcos), Willem Dafoe (Spider-Man, John Carter) ou encore Jing Tian (prochainement Kong: Skull Island ou encore Pacific Rim: Uprising).

Zhang Yimou nous plonge dans une fresque, peut-être imparfaite mais divertissante. Dès l’introduction, on en prend plein la vue puisqu’un véritable show parfaitement chorégraphié et fluide se livre devant nos yeux. Les costumes et les décors sont des atouts supplémentaires qui par leur beauté ne nous laisseront pas de marbre. Cette épopée pleine d’action sera également une belle façon de rendre hommage à la Chine d’antan et à ses valeurs qui sont des plus remarquables (côté patriotique, esprit de groupe, le partage…). Certes, on regrettera le côté un peu trop blockbuster Hollywoodien qui vient un peu gâcher le charme des bons films du même genre. Autre déception, les effets spéciaux qui sont parfois surfait voire bâclés par moments.

Le casting sait parfaitement se prêter au jeu et nous emmène avec lui dans cette aventure inattendue. Matt Damon qui au centre du récit, incarne parfaitement ce guerrier sans peur ni maître, se surpassera même à la fin du film. Il formera un très bon duo avec Pedro Pascal, dont les petites touches d’humours feront mouche. On retiendra également la prestation de Jing Tian qui sera la bonne surprise de cette aventure notamment par sa prestance, et qui sera s’imposer dans cet univers d’homme.

La Grande Muraille est une fresque qui sera nous divertir et en mettre plein la vue malgré ses petites imperfections. Matt Damon sera trouver sa place et portera le film comme il sait bien le faire.

Bande-annonce: