Les Animaux Fantastiques: un premier volet convaincant et ensorcelant

Date de sortie 16 novembre 2016 (2h 13min) De David Yates Avec Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler plus Genres Fantastique, Aventure

Date de sortie: 16 novembre 2016
Réalisateur: David Yates
Avec: Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler…
Genres: Fantastique, Aventure

Synopsis:

1926: Norbert Dragonneau (Newt Scamander en Anglais) rentre à peine d’un périple à travers le monde où il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques. Il pense faire une courte halte à New York mais une série d’événements et de rencontres inattendues risquent de prolonger son séjour. C’est désormais le monde de la magie qui est menacé.

Critique: note 7,5/10

Après avoir réalisé les 4 derniers volets de la saga Harry Potter, David Yates revient avec Les Animaux Fantastiques premier des cinq films prévus au compteur. Au scénario nous retrouvons la maman d’Harry Potter J. K. Rowling. Pour cette nouvelle saga, un casting assez étoffé est au rendez-vous. Nous retrouvons ainsi Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler, Colin Farrell, Ezra Miller, Alison Sudol, Samantha Morton, Carmen Ejogo ou encore Jon Voight.

Dans ce film, nous suivrons le professeur Newt Scamander qui essaye à tout prix de conserver des races d’animaux de l’univers magique en vie pour éviter leur extinction. Une fois arrivé à New York pour chercher une nouvelle victuaille, son voyage sera mis en péril lorsqu’il échangera par erreur sa valise avec Jacob Kowalski un Non-Magicien. En parallèle, une menace rode dans les rues de New York et l’Auror Percival Graves tentera coûte que coûte à l’éradiquer jusqu’au moment où il croisera la route de Newt Scamander.

Dans le rôle de Newt Scamander (Norbert Dragonneau en français), nous retrouvons Eddie Redmayne qui arrive aisément à donner vie à ce personnage atypique et à son activité plus que douteuse. Face à lui sous les traits de Jacob Kowalski, nous découvrons Dan Fogler qui saura l’atout humour du film. Sans trop en abuser, il saura jongler avec un côté un peu plus sérieux et formera ainsi un bon duo avec Eddie Redmayne. Il y aura également les sœurs Porpentina et Queenie Goldstein respectivement jouées par Katherine Waterston et Alison Sudol. Ces deux sœurs regorgent de secrets et les deux actrices arrivent à nous donner deux personnages aux caractères différents. Nous retiendrons également Colin Farrell qui incarne Percival Graves, un Auror déterminé aux convictions bien déterminées, ce rôle va très bien à l’acteur britannique. Ezra Miller (Credence, Croyance en Français) aura également retenu notre attention avec son rôle dramatique et sombre. Le reste du casting saura également nous convaincre et nous transporter comme il se doit dans cette nouvelle saga.

Côté mise en scène, David Yates et J. K. Rowling nous embarquent dans un thriller magique différent d’Harry Potter. Bien que certains dialogues fassent allusion à certains noms familiers, il n’est pas question ici de faire un lien direct avec les événements d’Harry Potter. Le contexte est assez tendu car les magiciens essaient de rester caché tandis que certains Non-Maj’ tentent de leur nuire. Le film est dans son ensemble sombre tout en gardant à l’esprit qu’un large public puisse le découvrir. L’humour saura également de la partie et est plutôt bien dosé ce qui détendra l’atmosphère. De plus, on s’attache assez facilement à ces nouveaux personnages, cela nous donne ainsi envie d’en voir plus. Ce film nous fera voyager fin des années 20, dans décors plutôt réussis. On regrettera par moment que certains effets numériques sont un peu trop négligés pour un film de cette ampleur. Par ailleurs la 3D est sympa et pour une fois il y a quelques passages où nous avons l’impression que les animaux sont avec nous dans la salle. Enfin, la musique composée par James Newton Howard se détache également d’Harry Potter et instaure ainsi sa patte.

Avec ce nouveau film, David Yates réussit à se détacher d’Harry Potter tout en conservant habilement cet univers qui a bercé toute une décennie de cinéma. Le casting est parfait et donne ainsi son propre caractère au film. Les Animaux Fantastiques inscrit donc une nouvelle page qui saura nous ensorceler pour de nouvelles aventures alléchantes.

Bande-annonce: