13 Hours: Un récit explosif et intéressant sur un sujet récent

13 Hours affiche

Date de sortie : 30 mars 2016
De : Michael Bay
Avec : John Krasinski, James Badge Dale, Pablo Schreiber…
Genre : Guerre
Durée : 2h24min

Synopsis:

Benghazi (Libye), 11 septembre 2012 face à des assaillants sur-armés et bien supérieurs en nombre, six hommes ont eu le courage de tenter l’impossible. Leur combat a duré 13 heures. Ceci est une histoire vraie.

Critique: note 7,5/10

Avec son nouveau film 13 Hours: The Secret Soldiers Of Benghazi, le réalisateur Michael Bay s’attaque à nouveau au film de guerre basé sur des faits réels. Une fois de plus, il s’offre un casting choc. Nous y retrouvons John Krasinski (Jarhead, The Office), James Badge Dale (Les Infiltrés, Iron Man 3), Pablo Schreiber (Orange Is The New Black, Recalled), David Denman (Traffic Light, The Office), Dominic Fumasa (Recalled, Diversion), Max Martini (Il Faut Sauver Le Soldat Ryan, Pacific Rim) ou encore Alexia Barlier (Amitiés Sincères, Tout Schuss).

Dans ce film, nous suivrons un groupe de soldats en mission secrète à Benghazi en plein dans la Libye. Malheureusement pour eux, leur mission va prendre une tout autre tournure lorsque l’ambassadeur américain va se faire assassiner… Nous retiendrons principalement les 6 membres de l’équipe de sécurité composée de John Krasinski, James Badge Dale, Pablo Schreiber, David Denman, Dominic Fumasa et Max Martini. Les 6 acteurs forment un groupe homogène où l’on peut ressentir une réelle complicité. De plus, leurs personnages ne vivent que par le besoin de protéger leur nation mais aussi leur famille. Le reste du casting est tout aussi convaincant et saura apporter la dramaturgie nécessaire au film.

Côté mise en scène, le réalisateur nous plonge dans un vrai film de guerre avec un contexte politique tendu. Cette tension omniprésente est d’autant plus présente car ces personnes ont réellement vécu ces faits. Le papa de Transformers utilise ses plans favoris (gros plan sur le drapeau américain, ralentit pendant les combats, prises de vues en contre-plongés…) et ces thèmes favoris comme le courage ou le patriotisme. Outre cela, Michael Bay réussit à nous maintenir en haleine grâce à une mise en scène efficace où explosions et contexte géopolitique sont habilement maniés. On en prendra également plein la vue et les oreilles avec des scènes de combat assez soutenues et violentes. Enfin pour la musique, le compositeur Lorne Balfe nous livre un score digne de ce nom comme il a pu le faire sur Call Of Duty ou Assassin’s Creed.

Avec ce deuxième film de guerre, Michael Bay réussit de nouveau à nous transporter dans une histoire palpitante et intéressante sur un sujet récent. De plus, le casting est parfait et nous pouvons ressentir une vraie cohésion de groupe. 13 Hours saura nous en mettre pleins la vue où la tension est omniprésente.

Bande-annonce: