Seul Contre Tous: Un film prenant, mené de main de maître par Will Smith

Date de sortie : 9 mars 2016  De : Peter Landesman Avec : Will Smith, Alec Baldwin, Gugu Mbatha-Raw .. Genre : Drame Durée : 2h 03min

Date de sortie : 9 mars 2016
De : Peter Landesman
Avec : Will Smith, Alec Baldwin, Gugu Mbatha-Raw ..
Genre : Drame
Durée : 2h 03min

Synopsis:

Le Dr Bennet Omalu, un neuropathologiste de médecine légale, a mené un combat digne de David contre Goliath : il fut le premier à découvrir l’encéphalopathie traumatique chronique, une affection cérébrale liée à la pratique du sport chez les joueurs professionnels, et s’est démené pour révéler son existence contre ceux que cela gênait. La croisade d’Omalu l’opposa dangereusement à l’une des institutions les plus puissantes du monde, la NFL…

Critique: note 8,5/10

Après Parkland, le réalisateur Peter Landesman s’attaque à un nouveau fait divers avec Seul Contre Tous. Une nouvelle fois il s’offre un casting cinq étoiles. Nous y retrouvons Will Smith (Men In Black, Je Suis Une Légende), Alec Baldwin (Beetlejuice, 30 Rock), Albert Brooks (Les Simpson, A Most Violent Year), Gugu Mbatha-Raw (Cloud Atlas, Free State Of Jones), David Morse (Médium, Horns), Luke Wilson (Ma Super Ex, 3h10 Pour Yuma) ou encore Eddie Masan (Sherlock Holmes, Une Belle Fin).

Dans ce film, nous suivrons le Dr. Bennet Omalu qui a découvert l’une des maladies les plus dangereuses au sujet des joueurs de football américain. Cette nouvelle maladie découverte au début des années 2000 est approuvée par le corps médical et se révèle être bien plus importante à cause de ces effets à retardements (dépression, agressivité, paranoïa etc…). Après avoir été reconnu, son parcours fût semé d’embûches lorsque les dirigeants de la NFL ont essayé d’étouffer l’affaire. Dans le rôle du Dr. Bennet Omalu nous retrouvons Will Smith, l’acteur nous offre une prestation bluffante et totalement habité par son personnage. Face à lui dans le rôle du Dr. Julian Bailes nous retrouvons Alec Baldwin, à l’aise dans ce rôle le comédien nous livre un jeu à la hauteur du film. A leurs côtés, nous retrouvons également Albert Brooks qui incarne le Dr. Cyril Wecht, lui aussi apporte sa pierre à l’édifice avec un personnage déterminé bien que coincé par son statut. On notera aussi la belle performance de Gugu Mbatha-Raw qui en plus d’apporter une touche de féminité livre une très belle prestation dramatique. Nous n’oublierons pas aussi la courte mais remarquable apparition de David Morse (Mike Webster). Le reste du casting est tout aussi convaincant et arrive à nous convaincre par sa justesse et sa force.

Côté mise en scène, nous sommes dans une trame classique des films basés sur des faits réels. Le film concerne bien évidemment le football américain mais va au-delà de cela avec une lutte acharnée avec ce médecin déterminé à faire plier l’une des plus grandes institutions du monde du sport qu’est la NFL. Dès les premières minutes du film nous sommes plongés dans cette histoire. On y retrouvera quelques images d’archives afin de bien agrémenter et immerger le spectateur un peu plus dans le contexte du film. Bien que le film traite d’une maladie bien particulière, le jargon utilisé reste compréhensible de tous ce qui en fait l’un des points forts du film, à l’instar de The Big Short qui employait des termes plus techniques dans le domaine de la finance. Nous comprenons très vite que cet homme ne veut pas porter atteinte à la NFL mais veut mettre en garde ceux qui pratiquent ce sport contre une maladie très dangereuse. Mais l’envers du décor est loin d’être joyeux, car les dirigeants bien qu’au courant des risques préfèrent garder le tout secrètement afin de ne pas perdre ni d’audience et de licenciés auquel cas tout cet empire s’effondrerait. Le film ne traite pas seulement que du sport mais aussi de la différence entre les gens et leur origine.

Avec ce nouveau film, Peter Landesman nous retrace avec brio la lutte du Dr. Bennet Omalu face au géant du sport US qu’est la NFL. Avec ce parcours semé d’embûches et une grande détermination ce combat saura nous saisir dès les premières minutes jusqu’à la dernière seconde. Le casting est tout simplement parfait. Seul Contre Tous est un film prenant et mené de main de maître par Will Smith.

Bande-annonce: