Star Wars: Le Réveil De La Force: un retour en apothéose

Star Wars The Force Awakens

Date de sortie : 16 décembre 2015
Réalisé par : J. J. Abrams
Avec : Harrison Ford, John Boyega, Daisy Ridley…
Genre : Aventure , Action , Science fiction
Durée : 2h15min

Synopsis:

Dans une galaxie lointaine, très lointaine, un nouvel épisode de la saga « Star Wars », 30 ans après les événements du « Retour du Jedi ».

Critique Cyril : note 9/10

En 2009 J. J. Abrams s’attaquait à la saga Star Trek en permettant aux novices ainsi qu’aux fans de la première heure de (re)découvrir ce monument de la science-fiction sur grand écran. Cette fois-ci il s’attelle à un autre univers galactique avec Star Wars, dont la fanbase est tout aussi exigeante et impatiente. Pour ce nouvel opus Star Wars: The Force Awakens, J. J. Abrams s’empare d’un casting varié à la fois expérimenté et jeune. On y retrouve bien évidemment les acteurs de la trilogie originale Mark Hamill, Carrie Fischer, Harrison Ford, Peter Mayhew etc… Mais aussi de jeunes talents comme John Boyega (Attack The Block,), Daisy Ridley (,), Domhnall Gleeson (Franck, Calvary), Gwendoline Christie (Game Of Thrones,) ou encore Adam Driver (Inside Llewyn Davis, Frances Ha) et Oscar Isaac (Inside Llewyn Davis, Agora).

Pour ce nouvel opus, nous embarquons au travers d’une nouvelle histoire qui nous réserve bien des surprises. C’est avec le plus grand des plaisirs que nous retrouvons les personnages qui ont bercé notre jeunesse. Mais nous nous attarderons plus sur les nouveaux personnages. Pour commencer le personnage de Rey aura retenu notre attention grâce à une prestation énergique et surprenante. Concernant John Boyega qui incarne Finn, le jeune acteur est fougueux et donne à son personnage une réelle touche d’humanité. A contrario le Général Hux nous laissera sans voix grâce à la prestation solide de Domhnall Gleeson. Certainement l’une des révélations de ce film, bien que l’acteur n’en soit pas à ses débuts face à la caméra. Concernant le grand méchant Kylo Ren, on ne sera pas déçu car Adam Driver arrive à lui donner le charisme nécessaire. Pour le reste du casting, ils arrivent à nous transporter parfaitement au sein de cette nouvelle aventure.. Le passage de flambeau entre les deux générations est complètement réussi, pour notre plus grand bonheur.

Côté mise en scène, J. J. Abrams respecte ce qui a été mis en place depuis Un Nouvel Espoir. Quelques clins d’oeil à l’ancienne trilogie sont présents, mais moins omniprésents que dans Jurassic World. Tout en gardant la magie instaurée avec la trilogie, le mélange des nouvelles technologies et le côté un peu kitsch se fondent parfaitement. Ce nouveau Star Wars allie avec intelligence prises de vues réelles et fonds vert. On notera les détails apportés aux costumes ainsi que le soin des détails sur le maquillage. Les décors et les différents objets sont également soignés et reconstitués proprement, sans aide de la numérisation parfois utilisé abondamment dans ce genre de projet. Les différents combats sont également bien rythmés et nous en mettant plein la vue, c’est un réel plaisir de vivre ces moments sur grand écran. De plus, l’utilisation de la 3D est fluide et nous permet une immersion totale, comme par exemple avec certaines caméras embarquées.

Ce nouvel épisode ne s’arrête pas seulement là, et met en place une intrigue très intéressante où chaque personnage réussit à imposer sa patte. Pour les fans les plus assidus et qui ont pu émettre bon nombre de théories, n’auront pas de réelle surprise. Le côté humain est assez présent mais n’entache pas le film. On notera également que le côté obscur prend tout sens et nous promet une radicalisation sans précédent. Chaque personnage aura son importance avec un développement plus ou moins approfondi, où les réponses seront abordées dans les prochains épisodes. J. J. et son équipe ont su préservé l’âme de cet univers tout en insufflant un renouveau.

Avec ce nouvel épisode, J. J. Abrams donne un nouveau souffle à la saga tout en gardant la nostalgie de la première trilogie. Le spectacle est assuré, on en prend plein la vue et nous sommes maintenus en haleine de bout en bout. Le casting original est plaisant à revoir et passe la Force à la nouvelle génération comme il se doit. Star Wars The Force Awakens est un Space Opera moderne tout en gardant la saveur d’antan.

Critique Marie-Laure : 9/10

L’un des plus gros événements de l’année débarque dans les salles, vous l’aurez compris, nous parlons bien de Star Wars: Le Réveil De La Force. Derrière la caméra, nous retrouvons J.J. Abrams (Super 8, Star Trek), l’un des réalisateurs fantastiques les plus en vogue depuis ces dernières années. Au casting de cet opus tant attendu, nous retrouvons quelques visages cultes comme Harrison Ford que l’on ne présente plus, Carrie Fisher ou encore Peter Mayhew (qui interprète Chewbacca). De nombreuses nouvelles têtes font leur apparition, on retrouve en première ligne Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac ou encore Adam Driver.

Pour cette sortie tant attendue, Disney et Lucasfilm ont préservé tout élément relatif à l’histoire afin de laisser la pleine surprise aux centaines de milliers de fans et nous respectons pleinement ce choix donc nous ne vous dévoilerons aucun spoiler concernant les différents éléments que l’on a pu découvrir.

Comme chacun d’entre nous le sait, J.J. Abrams a pris un énorme risque en s’attaquant à l’une des sagas les plus mythiques du cinéma, et nous pouvons d’ores et déjà vous le dire, J.J. a réussi son pari et c’est tout simplement 2H15 de pur bonheur. Dès les premières minutes (même les premières secondes), nous replongeons avec des yeux d’enfants dans l’univers que Papa Lucas a créé et qui nous avait tant émerveillés. Préparez-vous à deux heures de grand spectacle, il y en aura pour tous les goûts, chacun s’identifiera à son personnage favori et on ne peut pas vous cacher que c’est un grand plaisir de retrouver ces figures cultes qui ont bercé notre jeunesse, dans de nouvelles aventures. Quel bonheur de replonger entre combats au sabre laser et combats spatiaux, J.J. Abrams restaure ainsi avec aisance la magie d’antan avec de nombreuses références aux précédents opus et des discours qui nous en rappelleront d’autres. Certes il commet certaines petites maladresses en essayant de répondre aux nombreuses attentes des fans, mais nous les oublieront vite grâce à un scénario solide et un suspens omniprésent sur le dénouement des intrigues. Pour la mise en scène, J.J. reste également fidèle à ce qu’avait su développer George Lucas, ainsi les personnages sont également dans le même esprit.

Pour son casting, on retrouve la majorité des figures clés qui ont bercé la trilogie originale, Han Solo, Princesse Leia, R2-D2 ou encore C-3PO. Chacun d’entre eux, qu’il s’agisse d’Harrison Ford, de Carrie Fisher ou encore Anthony Daniels, amèneront une touche de nostalgie supplémentaire. A chaque apparition de ces personnages emblématiques, nous ne pourrons pas nous empêcher de frissonner et de se rappeler cette trilogie qui nous a tant fait rêver !! Ces personnages formeront avec tact et intelligence, la connectique idéale entre la tradition et la modernité. Qui dit modernité, dit nouveau casting, qu’il s’agisse de John Boyega, Daisy Ridley ou encore Adam Driver, chacun trouvera sa place et s’intégreront avec aisance dans ce vaste univers. Chacun d’entre eux nous réserve sa dose de mystère, que nous essayeront de comprendre et d’apprehender, bien que J.J. et son équipe ne nous rendent pas la tâche facile pour notre plus grand bonheur. Ce jeune casting s’intègre parfaitement dans l’esprit que Disney veut insuffler qui se centralise sur l’héritage.

Les décors sont ainsi parfaitement retravaillés, la nouvelle technologie est certes omniprésente mais l’équipe de J.J. a su parfaitement allier modernité et charme d’antan pour nous offrir un univers similaire à celui de l’époque sans pour autant le dénaturer. On saluera également la fluidité de la 3D qui nous rapproche un peu plus de ces sublimes décors. J.J. nous prouve encore une fois qu’il est un  maître du grand spectacle avec des effets spéciaux à couper le souffle. Même constat pour les costumes qui comme vous pourrez le voir, sont un peu évolués mais restent dans l’esprit des anciens opus. Côté musique, par contre peu de changements, John Williams reste dans le thème sans pour autant réellement le moderniser ce qui est une petite déception.

Passage de flambeau accompli avec brio, le fanboy qu’est J.J. Abrams a tout compris et nous offre un retour édifiant, exaltant bref du grand spectacle. Vous l’aurez compris, ce Star Wars: Le Réveil De La Force est un vrai cadeau de Noël avant l’heure avec de l’action, du suspens et surtout une grosse dose de nostalgie. De nombreuses questions resteront encore sans réponse, il vous faudra donc vous armer de patience afin de savoir tout ce qui nous attend dans cette nouvelle trilogie. Nous n’avons donc qu’une hate découvrir le prochain épisode…. Que La Force Soit Avec Vous 😉

Bande-annonce: