Ladygrey : Un beau voyage à travers trois belles histoires

Ladygrey Affiche

Date de sortie : 6 mai 2015
Réalisé par : Alain Choquart
Avec : Liam Cunningham, Jérémie Rénier, Emily Mortimer….
Genre : Drame
Durée : 1h49

Synopsis:

Dix ans après la fin de l’apartheid, au sein d’une mission française installée au pied des somptueuses montagnes du Drakensberg, une communauté de sud-africains noirs et blancs tente de vivre dans l’oubli des violents affrontements dont chacun porte encore en secret les blessures. Le passé va ressurgir et briser le silence, mettant en péril le fragile équilibre de la réconciliation et les rêves un peu fous des plus innocents.

Critique: note 7.5/10

Pour son premier film Ladygrey, le réalisateur Alain Choquart adapte les livres La Dernière Neige et Une Rivière Verte Et Silencieuse de l’écrivain Hubert Mingarelli. Pour ce film, le réalisateur nous offre un très joli casting. Nous y retrouvons ainsi, Liam Cunningham (Game Of Thrones, Harry Brown), Emily Mortimer (Shutter Island, Hugo Cabret), Peter Sarsgaard (Blue Jasmin, Black Mass), Jérémie Rénier (Cloclo, Saint Laurent) ou encore Claude Rich (Les Tontons Flingueurs, Cherchez Hortense).

Dans ce film, nous suivrons trois histoires différentes. Pour commencer il y aura Angus et Olive qui forment un couple qui bat de l’aile. Nous retrouverons d’un autre côté, Samuel et son fils Waldo, ils vivent tous les deux et tentent tant bien que mal à subvenir à leurs besoins. Enfin, nous y verrons Henri et ces deux enfants Mattis et Estelle. Il s’avèrera qu’au cours de l’histoire, ces trois familles seront liées notamment par le drame de l’accident de bus. Dans le rôle d’Angus nous retrouvons Liam Cunningham dans un personnage froid et strict au passé complexe, ce qui lui correspond parfaitement. Sa femme Olive est quant à elle, incarnée par la talentueuse Emily Mortimer, qui nous livre une très belle prestation. L’acteur Peter Sarsgaard prête ces traits au personnage de Samuel alcoolique, élevant seul son fils. On notera aussi la très belle performance de Jérémie Rennier, qui joue Mattis un homme qui bégaie et se comporte encore comme un enfant. Sa prestation ne nous laissera pas de marbre. Le reste du casting est à la hauteur des acteurs principaux et sera nous faire vivre cette histoire avec émotion.

Concernant la mise en scène, nous passerons d’une famille à l’autre sans que le rythme du film ne soit ralenti. De plus, le contexte historique est très bien abordé et nous plonge dans une certaine tension. On notera également le travail effectué par les acteurs comme notamment l’accent sud-africain. Les décors sont beaux, ce qui permet de nous évader et de mieux nous immerger dans l’histoire. Enfin, la musique est très belle et correspond au thème.

Avec ce film, le réalisateur Alain Choquart nous livre une très belle adaptation sans se perdre dans ces trois histoires que tout rapproche. Les acteurs sont parfaits et nous offrent de très belles prestations, notamment Jérémie Rennier. Lady Grey nous fera voyager tout y abordant habilement différentes histoires.