Canailles Connection: une aventure drôle et tragique

Canailles-connection-affiche

Synopsis:

Jonathan a 12 ans. Il est brillant, peut-être un peu trop. C’est pour ça que tout le monde s’en prend à lui à l’école, même ses profs. Son meilleur ami est son père, Daniel, qu’il retrouve après l’école, durant ses heures de travail à la banque. Daniel, chargé de la sécurité de la banque meurt d’une crise cardiaque lors d’une garde de nuit, en présence de son fils qui ne peut le sauver. Avec l’aide d’Eliyahu, son grand-père grincheux, de Nick, l’ami rusé d’Eliyahu, et d’un Lord excentrique tombé en disgrâce, Jonathan a un plan fou pour sauver sa famille et faire payer l’ancien patron de son père : dévaliser la banque !

Critique: note 7/10

Le réalisateur Reshef Levi, nous dévoile son second film Canailles Connection. Pour celui-ci il s’offre un casting hétérogène. Nous retrouvons Sasson Gabai (Rambo III, La Visite De La Fanfare), Moni Moshonov (Jaffa, Le Cours Etrange Des Choses), Moshe Ivgy (Munich, Youth), Yaël Abecassis (Va, Vis Et Deviens, Lullaby To My Father) et Patrick Stewart que l’on ne présente plus. D’un autre côté nous retrouvons des acteurs méconnu comme le jeune Gil Blank, Zvika Hadar, Rotem Zussman ou encore Mairav Kupperberg.

Dans cette histoire, nous suivrons le jeune Yonatan un surdoué qui suite au décès de son père se verra embarqué dans une aventure assez folle avec son grand-père, les amis de celui-ci et Lord Michael Simpson déchu de son titre depuis bien des années. Dans le rôle de Yonatan nous découvrirons le jeune Gil Blank qui saura donner parfaitement vie à ce petit génie. Entre naïveté et courage, Gil nous étonnera et réussira à tirer son épingle du jeu face à ces acteurs aguerris. Dans le rôle du grand-père grincheux nous retrouvons Sasson Gabai, qui alterne facilement entre le drame et l’humour. Quand à Nick un de ces amis de longue date, nous retrouvons Moni Moshonov qui apporte un touche d’humour et de légèreté dans cette histoire. Par ailleurs, Lord Michael Simpson est joué par l’excellent Patrick Stewart qui renforce l’humour mais sera nous émouvoir également. Le reste du casting est excellent et secondera parfaitement cette équipe de choc. La mise en scène basique digne d’un vrai film de cambriolage nous transportera aisément dans cette aventure dramatique et drôle. De plus loin des décors américains habituel nous serons transporter dans les rues de Jerusalem et nous dépaysera.

Avec ce deuxième film, le réalisateur Reshef Levi arrive à nous transporter dans une histoire drôle sur un fond dramatique. Le casting qui est peu connu saura nous embarquer comme il se doit dans cette aventure. Avec Canailles Connection vous passerez un agréable moment en compagnie de cette équipe de choc!