The Salvation un western intense et sanglant

the-salvation-fuld-poster

Sortie : 27 août 2014
Type : Western
Réalisateur : Kristian Levring
Avec : Mads Mikkelsen, Eva Green, Jeffrey Dean Morgan…
Durée : 1h32

Synopsis:

1870, Amérique. Lorsque John tue le meurtrier de sa famille, il déclenche la fureur du chef de gang, Delarue. Trahi par sa communauté, lâche et corrompue, le paisible pionnier doit alors traquer seul les hors-la-loi.

Critique: note 9/10:

Depuis quelque temps, il est rare de trouver un bon western qui nous fait vibrer comme ceux de Sergio Leone, John Wayne ou encore de Clint Eastwood. Kristian Levring réalisateur méconnu, nous offre son premier western pour son troisième long métrage avec un casting des plus prestigieux puisque l’on y retrouve Mads Mikkelsen, Eva Green ou encore Jeffrey Dean Morgan.

Pendant plus d’une heure et demie, nous suivons un duel sans merci où la grâce ne fait pas partie du langage des personnages. Une chose est sure, l’expression « la vengeance est un plat qui se mange froid » ne s’applique pas ici. Dès les premières minutes, l’intensité du film se fait ressentir.. On suit un  homme Jon (interprété par Mad Makkilsen) qui n’a vécu jusqu’à présent uniquement pour sa patrie, retrouve enfin sa famille après tant d’années et lorsqu’il pense que le bonheur lui tend les bras, on lui arrache sauvagement.. Vous aurez très vite compris en ces quelques mots que l’histoire est loin d’être chaleureuse mais plutôt assez cruelle. Nous ne sommes pas dans un western pour rien, nous rentrons ainsi dans le vif du sujet et retombons assez vite dans l’atmosphère des westerns d’antan. Les références et codes pour faire un bon western sont respectés, on est très vite immergé par celui-ci.

Côté Casting, chaque acteur interprète avec brio son personnage et donne assez de cachet pour que l’on sombre totalement dans l’univers. On admirera également le pouvoir donné subtilement aux femmes qui seront pour une fois non sous-estimée et auront un réel caractère comme nous le prouve essentiellement Eva Green bien que son personnage soit muet. Quant aux hommes, la dualité entre Mads Mikkelsen qui nous épatera une nouvelle fois et Jeffrey Dean Morgan qui imposera sa carrure de grand méchant avec classe et prestance, nous surprendra et nous fera même frémir d’émotions. Mention spéciale à Eric Cantona qui incarne simplement mais parfaitement l’un des acolytes de Jeffrey Dean Morgan.

Kristian Levring nous livre ainsi un western intense et sanglant avec un Mads Mikkelsen magistral. On peut sans aucun doute dire que The Salvation est un très bel hommage réussi au western classique d’antan.