Test PS4: Bound By Flame

Étant fans de RPG et autres jeux d’heroïc-fantasy nous ne pouvions pas résister à l’achat de Bound By Flame. Le jeu est développé par le studio français Spiders, qui ont également travaillé sur des titres comme OF Orcs And Men, Le Testament De Sherlock Holmes ou encore Sherlock Holmes Contre Jack L’Éventreur. Mais pour notre plus grand plaisir c’est avec un tout nouvel univers que revient le développeur.

boundbyflame3

Vous incarnerez un mercenaire des Lames Franches, ceux-ci n’ont subis aucune défaite depuis leur début. Mais cette fois-ci dans les contrées de Vertiel, la Mortarmée a refait surface afin d’anéantir toute la population. Donc la population aura besoin de votre aide ainsi que de vos mercenaires.

Comme dans tous ces type de jeu au lancement d’une nouvelle partie, nous devons créer notre personnage. Pour commencer on devra choisir le sexe puis l’apparence physique de notre héros. Ensuite nous lui donnerons un nom, qui malheureusement ne sera pas pris en compte et nous verrons à chaque fois le nom de Volcan apparaître, dommage…

Après, nous prenons en mains notre personnage où l’on nous expliquera au fur et à mesure les différentes touches et combinaisons à adopter pendant cette aventure. Durant celle-ci, nous ferons la connaissance de nombreux personnages qui nous aideront ou changeront radicalement en fonction des décisions prise durant l’histoire. Ces décisions peuvent s’avérer importante au fil de notre histoire. Tous ces individus, pourront nous être utile car ils viendront combattre à nos côtés. Chacun de ces compagnons de route auront leur préférence (armes ou magie) et pendant les phases de combats ou avant nous pourrons leur indiquer leur façon de combattre, c’est-à-dire d’être plus défensif ou plus offensif à vous de juger.

Marais de Vertiel

Marais de Vertiel

En ce qui concerne votre style de combattre vous aurez le choix entre une arme à deux mains ou des dagues, puis par la suite viendra le pouvoir de feu que vous pourrez améliorer ou non. Les phases de combats sont assez tendues et certains ennemis nous donnerons du fil à retordre (spécialement dans le mode de jeu Capitaine). Ces combats nous en mettrons plein la vue et on prendra plaisir à affronter nos ennemis, qui une fois tuer nous laisserons des trésors à ramasser comme des armes, des armures ou autre gemmes et produits afin d’améliorer nos armes et nos armures.

Contrairement aux RPGs classiques, le monde dans lequel nous évoluerons ne sera pas totalement ouvert car une ligne directrice et des couloirs bien spécifiques sont à empruntés. Donc pas de réel liberté de ce côté là, ce qui est également un point faible pour faire évoluer notre personnage. Il faudra donc retourner souvent aux mêmes endroits et combattre les mêmes monstres afin de pouvoir améliorer nos compétences.

Volcan face à général de la Mortarmée

Volcan face à un général de la Mortarmée

Enfin côté graphisme, ils peuvent paraître assez simple à première vu mais au final ils s’avèrent efficaces et plutôt bien détaillé malgré quelques lags. Un autre point fort du jeu, les temps de chargements ne durent pas une éternité comparé à bien des jeux. Cela est plaisant et en satisfera plus d’un.

Finalement, nous prendrons plaisir à jouer à ce jeu qui nous donnera du fil à retordre et il faudra compter entre 15 et 20 heures de jeu pour le finir. Pour les chasseurs de trophées il faudra par contre recommencer le jeu plusieurs fois afin d’obtenir le platine tant convoité.

Note finale: 7.5/10

Jeu actuellement disponible sur: PC, Xbox 360, Xbox One, PS3 et PS4