Divergente : Une saga très prometteuse

Sortie : 9 Avril 2014 Type : Romance , Action , Science fiction Réalisateur : Neil Burger Avec : Shailene Woodley, Theo James, Kate Winslet… Durée : 2H19

Sortie : 9 Avril 2014
Type : Romance , Action , Science fiction
Réalisateur : Neil Burger
Avec : Shailene Woodley, Theo James, Kate Winslet…
Durée : 2H19

Synopsis :

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq clans (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères, Fraternels). À 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitude n’est pas concluant : elle est Divergente. Les Divergents sont des individus rares n’appartenant à aucun clan et sont traqués par le gouvernement. Dissimulant son secret, Tris intègre l’univers brutal des Audacieux dont l’entraînement est basé sur la maîtrise de nos peurs les plus intimes.

Critique : note 8.5/10

Après avoir réalisé L’Illusionniste et Limitless, Neil Burger revient cette année avec Divergente une nouvelle saga littéraire adaptée pour le grand écran. Dans ses deux précédents longs métrage, aux castings de chocs entre Edward Norton, Jessica Biel et Paul Giammatti pour L’Illusionniste ou encore Robert DeNiro et Bradley Cooper pour Limitless, cette fois-ci le casting est beaucoup plus jeune et un peu moins connu. Dans les rôles titres, nous retrouvons Shailene Woodley (The Descendants et The Spectacular Now), Theo James (Underworld: Nouvelle Ère), Jai Courtney (Die Hard 5) ou encore Milles Teller (The Spectacular Now). Du côté vedettes, on retrouve notamment Kate Winslet, Zoë Kravitz et Ray Stevenson.

Depuis le début des années 2000 s’enchaînent les adaptations pour le grand écran de s romans à succès tels que Harry Potter, Twilight ou encore Hunger Games. Maintenant, c’est autour du roman de Veronica Roth d’être retranscrit au cinéma. Bien évidemment, le monde post-apocalypse présenté nous fera penser à Hunger Games, mais celui-ci est assez différent car plusieurs catégories de personnes y vivent et seul les sans factions sont rejetés. Ici, nous suivrons donc les aventures de la jeune Béatrice incarnée par la très prometteuse Shailene Woodley. Notre jeune héroïne devra faire face à des choix très difficiles, que ce soit sur le plan familial ou amical. Pour l’aider, dans sa quête elle sera soutenue par Cristina (Zoë Kravitz) elle aussi venue d’une autre faction (les Sincères). D’autres seront là comme Quatre, Eric, Caleb, Peter ou encore Jeanine pour l’aider ou la contrer dans ces actes… Au cours de ce périple, on découvrira un décor post-apocalyptique et de très beaux costumes le tout sur une OST rock bien dynamique.

Avec ce film, Neil Burger nous livre une introduction à une future trilogie plutôt prometteuse. Les comédiens apportent tous leur touche de sincérité qu’ils soient connus ou moins connus du grand public. Donc au bout de ces 2h20 de film, on en sortira ravis en attendant avec impatience la suite des aventures de Tris…

Critique Marie-laure : note 9/10 

Après les sagas Twilight et Hunger Games, c’est au tour de Divergente d’avoir le droit à une version Cinématographique. C’est Neil Burger qui a eu la lourde tâche de réaliser ce premier volet  avec un casting assez peu connu dans l’ensemble. On y retrouve Shailene Woodley vu dans The Descendants, Theo James ou encore Kate Winslet. Est-ce que Divergente convaincra-t-il les fans du livre ?

Au vu du synopsis, on pourrait se dire que le film est un peu un dérivé de Hunger Games, mais les fans du livre vous stopperont tout de suite en vous expliquant que cela n’a rien à avoir. Mis à part l’atmosphère post-apocalyptique, l’histoire est tout autre. On y découvre un monde déchiré où seul Chicago a su résister à une sorte de fin du monde. Afin de trouver un certain équilibre, un nouveau mode de vie s’est créé, imposant ainsi de nouvelles règles aux survivants. La civilisation restante est divisée en 5 Factions permettant de différencier qualités et compétences de chacun. On comprend assez vite l’ambiance qui y règne et les tensions qui commence à se faire ressentir.

On suit donc le destin de Béatrice, un peu perdu dans ces choix et qui va être confronté à un choix crucial: choisir sa faction. Entre le choix du coeur et les pulsions adolescentes, le doute est omniprésent. A travers des décors stylé fin du monde et sur une musique assez entrainante, on est vite plongé dans cette histoire qui découle au fur et à mesure, en n’oubliant pas de nous expliquer comme il se doit chaque détail de cette nouvelle ère.

Entre action et aventure, Divergente se révèle être bien plus qu’un film pour adolescents. On suit avec passion et engouement les péripéties de cette jeune adulte perdue dans un monde sans réponse et peut-être sans espoir, qui cherche des solutions pour améliorer sa condition de vie et celle de ses proches. Le film nous montre ainsi avec discernement comment le fait d’être différent peut faire peur et surtout les conséquences que celà implique. Divergente trouvera sans aucun doute ses fans et les adeptes du livre peuvent se rassurer l’ambiance créée dans celui-ci est maintenu dans l’adaptation. Le film est au final une très bonne surprise avec un casting dès plus prometteur et on attend qu’une seule chose: une suite avec hâte.