Homefront : Quand Jason Statham fait du Sly …

homefront

Gary Fleder plutôt habitué au monde des séries, revient cette année avec l’adaptation d’un livre sur grand écran, Homefront. Epaulé par Sylvester Stallone au scénario, l’histoire est ici réadaptée librement et soutenue par un casting parfaitement adapté avec un Jason Statham en ancien agent qui a fui son quotidien pour fonder une famille et un James Franco en chef d’un réseau de drogue prêt à tout pour élargir son affaire.

A travers une mise en scène assez bien orchestrée, on y découvre un Jason Statham dans un rôle assez familier, néanmoins une nuance se fait ressentir puisque ici il joue le rôle d’un père élevant seul sa fille. L’histoire allie scènes d’action mais également pour notre grande surprise des scènes plus touchantes qui donne un charme au film et on ne peut que s’attendrir devant la relation père-fille. Quant à Jason Franco, fidèle à lui-même, il nous offre une très belle performance et nous prouve une fois que ce genre rôle lui colle à la peau, pour notre plus grand plaisir. Le reste du casting est également remarquable et se fond parfaitement dans l’ambiance de l’histoire.

Bien que le scénario soit assez basique, Homefront se révèle être un très bon divertissement à la fois noir et violent avec de grosses d’actions qui s’allient à un coté plus tendre, qui donne un charisme supplémentaire. Jason Statham nous revient donc gonflé à bloc en ce début d’année et ne peut qu’espérer le voir plus souvent des rôles de ce type.