Le Loup de Wall Street : Le loup sous tous ces vices

leloupdewallsreet

Avis de Cyril 9/10

Après nous avoir livré Hugo Cabret un film plus enfantin, Martin Scorsese nous livre cette fois-ci un film à l’opposé de ce dernier. Le Loup De Wall Street, revient sur l’incroyable histoire de Jordan Belfort et de ces déboires. Pour ce film, le cinéaste à choisi comme tête d’affiche son acteur fétiche Leonardo Di Caprio ici épaulé par d’excellents seconds rôles tels que Jonah Hill, Matthew McConaughey, Jean Dujardin et en rôle féminin Margot Robbie. Un très beau casting, pour un excellent film.

Ce film qui parle notamment de la bourse, regroupe tous les ingrédients fétiches de Martin Scorsese ce qui en fait un parfait film de gangsters à sa façon. Effectivement durant ces quasiment trois heures, nous aurons le droit à du sexe, de la drogue, des fêtes, l’importance d’avoir de bons amis, la famille et une enquête policière. Cette dernière partie un peu laissée de côté mais qui s’intègre subtilement au récit et c’est avec plaisir que nous retrouvons Kyle Chandler. Nous retrouvons aussi d’autres rôles plus ou moins majeurs mais intéressants, comme Ethan Suplee, Jon Favreau ou encore Rob Renner. Ils sont là pour donner encore plus de pets et d’humour au film.

Dans le rôle de Jordan Belfort, c’est avec une grande joie que nous retrouvons Leonardo Di Caprio qui interprète avec aisance ce personnage hors norme. A ses débuts, Belfort rencontre un personnage assez étrange Mark Hanna. Celui-ci est joué par Matthew McConaughey, qui nous démontre une fois encore tout son talent avec une scène qui nous marquera et dont la gestuelle de McConaughey donnera encore plus de folie à son personnage. Ensuite Jonah Hill qui nous avait épaté dans Le Stratège au côté de Brad Pitt, nous bluffera dans son rôle d’acolyte de Jordan Belfort. Dans le rôle du banquier Suisse véreux nous retrouvons Jean Dujardin. Lors de sa première apparition le doute s’installe et la peur qu’il en fasse trop. En fin de compte, plus le film avancera plus on sera surpris par son interprétation très réussie.  L’épouse de Jordan Belfort, Naomi Lapaglia est interprétée par Margot Robbie. Dans ce rôle, l’actrice Australienne incarne avec brio son rôle de femme et mère aimante mais également nous montre la force que celle-ci puisse avoir à supporter un tel homme. Enfin, la BO du film est très diversifiée tel que Goldfinger, Mrs. Robinson ou encore l’inattendu Ca Plane Pour Moi. Ce dernier titre correspond tout à fait au thème du film.

Une fois de plus, Martin Scorsese nous livre un très bon cru pour cette fin d’année. Avec un casting de choc et des thèmes que le cinéaste sait sublimer à merveille, c’est avec un pur bonheur que nous passons ces 3h qui au final n’en font paraître que deux.